Lipoaspiration

 

     La lipoaspiration est la solution pour les rondeurs localisĂ©es, qui rĂ©sistent aux pertes de poids.

 

 

     La lipoaspiration est une intervention chirurgicale qui permet de redonner une silhouette harmonieuse en estompant les excès de graisse localisĂ©s quasiment sans cicatrices, notamment chez des personnes (hommes ou femmes) pouvant souffrir d'une dysmorphologie (troubles de la silhouette, impactant ses proportions "naturelles").

 

     Il existe de nombreux cas, oĂą l’on constate une prĂ©dominance de la prise de poids Ă  certains endroits (culotte de cheval, bas ventre,…) soit dès l’adolescence, soit après les grossesses ou la mĂ©nopause, sans pour autant que le poids se soit beaucoup modifiĂ© parfois.

     Ces excès de graisse localisĂ©s (liĂ©s Ă  des rĂ©cepteurs hormonaux diffĂ©rents) seront souvent plus longs et difficiles Ă  attĂ©nuer par la perte de poids ou par la pratique du sport, tandis que d’autres zones (seins, fesses, visage,…) « fondront Â» littĂ©ralement dès les premiers kilos.

 

     La lipoaspiration peut ĂŞtre associĂ©e Ă  des rĂ©injections de graisse (cf) pour des localisations dĂ©ficientes (fesses, seins,…) ou en rattrapage d’interventions antĂ©rieures: il s’agit alors de liposculpture.

A noter, que la lipoaspiration est parfois utilisée pour le traitement de lipomes étendus (cf).

 

 

     Le poids et la qualitĂ© de la peau sont les points clĂ©s de cette intervention 

 

-       Le poids ne doit pas ĂŞtre excessif avant l’intervention et doit restĂ© stable ensuite pour une pĂ©rennitĂ© du rĂ©sultat.

-       La peau doit ĂŞtre tonique et Ă©paisse pour pouvoir suivre la variation brutale du volume sous-jacent.

 

     Ainsi, si la peau n’est pas de bonne qualitĂ© : fine, vergĂ©turĂ©e, non Ă©lastique : la lipoaspiration sera plus modĂ©rĂ©e (comme au niveau de la face interne de cuisses par exemple) voir dĂ©conseillĂ©e car le risque de plis de peau peut ĂŞtre important.

 

     Elle peut alors ĂŞtre associĂ©e Ă  un autre type d’intervention : plastie abdominale, lifting de cuisses, de bras, … pour diminuer le volume graisseux.

La peau en excès sera alors réséquée telle que l’intervention associée le permet.

 

 

    La peau peut aussi ĂŞtre tonifiĂ©e au prĂ©alable par des sĂ©ances de LPG®, ou des techniques apparentĂ©es.

Il est conseillĂ© de rĂ©aliser ces sĂ©ances en post-opĂ©ratoire Ă©galement.

 

    

            La lipoaspiration n'est pas le traitement de la cellulite: elle persistera après.

 

 

   

 

    On rappellera que le tabagisme, et la mĂ©nopause vont altĂ©rer la qualitĂ© de la peau.

 

    Le sport, comme la maĂ®trise du poids, avant et après l’intervention permettront d’amĂ©liorer et de stabiliser le rĂ©sultat.

 

 

     Ainsi, l’examen et la demande de la patiente orientent ou non vers une lipoaspiration isolĂ©e.

Les résultats sont souvent très satisfaisants, surtout si la patiente comprend bien ce que l’on peut en attendre, et si l’indication opératoire est en adéquation avec les possibilités de la technique.

 

    Une lipoaspiration se fait dans un cadre esthĂ©tique.

 

 

 

Les modalités de l’intervention

 

La lipoaspiration se fait sous anesthésie générale.

La durée de l’intervention varie de 1 à 2 heures.

La sortie de la clinique se fait le jour-mĂŞme ou le lendemain.

 

Il n’y a ni drains et ni soins de cicatrices.

Un panty compressif doit être porté 6 semaines jour et nuit.

Il faut prévoir 8 à 10 jours de convalescence, suivant l’importance de la lipoaspiration (douleurs type courbatures pendant cette période).

 

Le tabagisme est proscrit entre 2 mois pré-opératoire et 1 mois après.

 

Le résultat définitif est évalué à 4 à 6 mois environ (les zones passeront par une phase d’œdème puis s’affineront progressivement).

 

 

Complications et inconvénients

 

Les complications sont rares et sont corrélées à l’importance de l’intervention et l’état de santé de la patiente.

 

- Il existe un risque de phlĂ©bite et d’embolie pulmonaire : rare (et surtout pour les localisations des cuisses et ventre).

 

 

Les inconvénients sont

- Les cicatrices (5 mm) peuvent restées visibles une année suivant le type de peau.

- L'impreviibilté de la qualité de rétraction de la peau.

- La possibilité d'irrégularités (rares).

 

 

    C’est une technique qui reste irremplaçable, et dont les rĂ©sultats sont toujours apprĂ©ciables.