Correction des asymétries

 

Correction d’une malformation, d’une asymétrie mammaire ou d’une séquelle traumatique ou chirurgicale.

 

 

     Cette intervention a pour but de restituer une symĂ©trie de forme et de volume aux seins : la poitrine retrouve une harmonie.

 

 

     L’asymĂ©trie mammaire mineure est presque une normalitĂ© dans la population gĂ©nĂ©rale.

 

     Mais il existe de nombreuses patientes prĂ©sentant des asymĂ©tries « vraies Â», nĂ©cessitant , notamment, une compensation dans le soutien gorge.

L’impact psychologique est parfois fort avec perte de confiance en soi, introversion, incapacité à avoir des relations sociales,…

De plus, lorsque l’asymétrie de volume est importante, des douleurs dorsales ou cervicales, par bascule d’un côté, peuvent limiter les activités.

 

     L’asymĂ©trie des seins peut concerner une diffĂ©rence de volume, mais Ă©galement de la forme des seins (avec ou sans diffĂ©rence de volume associĂ©e).

 

     Il existe de nombreuses situations qui aboutissent Ă  une asymĂ©trie des seins :

 

-       CongĂ©nitales ou malformatives:

DiffĂ©rence de volume « simple Â» dès la pousse mammaire,

Malformations des seins comme les seins tubéreux (forme et volume des seins souvent asymétriques),

Le syndrĂ´me de Poland (absence de glande mammaire et de muscle pectoral : rare), …

 

-       Traumatiques :

La peau a Ă©tĂ© lĂ©sĂ©e dans l’enfance et n’est plus assez Ă©lastique au niveau des seins pour laisser la glande croĂ®tre : brĂ»lures, accident avec Ă©crasement, …

 

-       Post-chirurgicales :

Une partie de la glande a Ă©tĂ© retirĂ©e : cancer (suivi ou non de radiothĂ©rapie), fibroadĂ©nome, abcès drainĂ©s, chirurgie dans l’enfance, …

Il peut en rĂ©sulter des diffĂ©rences de volume, de forme entre les seins, ou des dĂ©formations des seins avec parfois des « creux Â».

 

     Suivant les situations, plusieurs options sont possibles : des gestes simples ou plus compliquĂ©s, en une ou plusieurs Ă©tapes, sans ou avec anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale.

 

La demande de la patiente est au centre de la proposition de traitement :

     - Quel est le volume de sein "idĂ©al" (l'un des deux, ou aucun)?

     - Quelle est la forme voulue?

     - Faut-il toucher Ă  un seul sein (une partie ou la totalitĂ©) ou les deux seins?

 

En fonction de ces paramètres, les techniques de chirurgie plastique du sein pourront ĂŞtre combinĂ©es, adaptĂ©es au cas par cas :

augmentation par prothèses, par graisse, réduction, pexie…de l’un et/ou de l’autre.

 

Ce n’est pas tant le manque de volume glandulaire, que l’éventuel manque de peau qui va gêner.

 

     Les malformations mammaires ne sont pas toujours diagnostiquĂ©es avant l’examen par un chirurgien plasticien (notamment les seins tubĂ©reux) et des pièges sont Ă  Ă©viter.

     Il est parfois nĂ©cessaire d’établir un programme chirurgical avec une ou plusieurs interventions.

Les greffes graisseuses permettent d'obtenir des rĂ©ultats spĂ©ctaculaires en terme de symĂ©trie de forme et de volume, parfois sans cicatrices.

C'est la nouvelle technique naturelle, sur mesure et pĂ©renne pour corriger les malformations, qui dĂ©trĂ´nent les prothèses. Celles-ci ne permettent pas toujours de corriger complètement les asymĂ©tries (rĂ©sultat satisfaisant avec soutien gorge mais rarement sans).

 

     Les asymĂ©tries d’origine traumatique sont toutes des cas uniques.

La restitution d’une peau en quantitĂ© suffisante est souvent le premier enjeu.

Plusieurs interventions sont souvent nécessaires.

 

     Pour les asymĂ©tries post-chirurgicales, les sĂ©quelles modĂ©rĂ©es sont traitĂ©es en un temps opĂ©ratoire.

Depuis l’avènement des injections de graisse, de nombreuses séquelles sont maintenant améliorables (creux, adhérences, diminution modéré du volume du sein, …).

Après un cancer, les patientes n’osent pas toujours consulter pour les sĂ©quelles, trouvant incongru de « chipoter Â» après avoir Ă©tĂ© guĂ©rie.

Cependant, l’asymétrie et les éventuelles adhérences peuvent générer des douleurs dorsales, et/ou mammaires, avec un impact psychologique très négatif.

Un geste d’harmonisation des seins peut les aider à retrouver un équilibre et l’énergie d’avancer au-delà de cette épreuve.

 

 

     La prise en charge dĂ©pend des gestes envisagĂ©s, de l’importance de l’asymĂ©trie et de sa cause.

 

     Les modalitĂ©s, complications des interventions sont celles des opĂ©rations listĂ©es dans les autres chapitres.

 

 

     Retrouver une symĂ©trie des seins permet parfois Ă  des patientes de se sentir enfin normales, comme les autres,

et pour d'autres, de pouvoir laisser une maladie derrière soi.