Liftings du visage et du cou

 

     Le lifting est devenu un mot qui fait peur.

 

     Cependant,  il reste le seul geste chirurgical Ă  pouvoir proposer le traitement efficace, durable d’un vieillissement global du visage et du cou.

Néanmoins, il est moins fréquemment réalisé depuis l'avènement d'autres procédés chirurgicaux ou médicaux, qui peuvent être préférés pour des situations et des demandes plus modérées ou plus localisées.

 

     Le vieillissement du visage peut donner un aspect de fatigue permanente ou traduire un âge que l’on n’a pas encore. Ainsi, les demandes de chirurgie ne vont pas vers un rajeunissement idĂ©alisĂ© (20/30 ans) mais restaure un visage plus reposĂ©, ou d’un âge plus en adĂ©quation avec son âge rĂ©el.

Les liftings actuels bénéficient de la combinaison de beaucoup d’avancées techniques, apportant une amélioration notable des courbes du visage, sans modification profonde du visage. Des gestes chirurgicaux légers sont privilégiés et parfois complétés de gestes de médecine esthétique permettant un résultat optimal avec peu d’inconvénients.

 

     Lors des dernières dĂ©cennies, l’approche Ă©tait de retirer le maximum de peau relâchĂ©e pour que le lifting dure longtemps… Les rĂ©sultats ont fait fuir les patients mais pas les mĂ©dias !!!

C’était oublier que le vieillissement agit principalement sur deux composants :

la peau (qui s’affine, se relâche, se fripe, se ternit)

et les volumes (os, graisse et muscles s’affinent et s’affaissent aussi progressivement : les pommettes disparaissent, les sillons naturels se creusent, les bajoues tombent, les tempes et les joues s’incurvent,…).

     Ainsi, le lifting "moderne" va permettre de retirer l’excès de peau relâchĂ© mais « juste ce qu’il faut Â» et est souvent associĂ© Ă  une restauration des volumes perdus.

Suivant le ou les niveaux concernés, un lifting cervical (cou et tiers inférieur du visage), cervico-facial (cou et zones inférieures et médianes du visage) ou temporal (tiers supérieur) sera envisagé.

 

- Le lifting cervical permet de redessiner l’ovale du visage (notamment au niveau des mâchoires inférieures (bajoues)), l’angle sous le menton, d’atténuer notablement l’aspect ridé du cou,

 

- Le lifting cervico-facial permet, en plus des bénéfices du lifting cervical, de lisser les joues, d’estomper les sillons naso-géniens (entre le nez et le coin de la bouche).

 

- Le lifting temporal retend la peau du front, et permet de relever des sourcils affaissés.

 

    

 

 

     Par ailleurs, d’autres raffinements peuvent potentialisĂ©s l’effet du lifting :

 

     - La lipostructure (apport de votre propre graisse) va rĂ©tablir les volumes perdus: elle est souvent nĂ©cessaire pour donner un aspect jeune, en bonne santĂ©, notamment si le visage est mince, voire squelettique.

 

     - L’association du lifting et d’un geste au niveau des paupières (blĂ©pharoplastie) permet  d'harmoniser l’ensemble du visage.

 

     - Des gestes de mĂ©decine esthĂ©tique (peelings, injections (acide hyaluronique ou autres)),  qui vont amĂ©liorer de façon notable une qualitĂ© de peau dĂ©favorable (faible Ă©paisseur de peau et teint terne ou tâchĂ©) et peuvent aussi redonner du volume dans des zones dĂ©ficientes.

     Ils peuvent ĂŞtre rĂ©alisĂ©s en mĂŞme temps ou avant/ après le lifting, en fonction de la    demande de la patiente et de l’importance des stigmates du vieillissement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ModalitĂ©s de l’intervention :

 

     Suivant le choix d’un lifting isolĂ© ou combinĂ© Ă  d’autres gestes sur le visage, le mode d’anesthĂ©sie, le temps opĂ©ratoire et la durĂ©e d’hospitalisation vont varier.

Ainsi, le lifting peut être fait sous anesthésie locale, plus ou moins accompagné d’une somnolence, ou sous anesthésie générale.

La durée de l’intervention varie de 2 à 4 heures.

L’hospitalisation varie entre « un mode ambulatoire Â» (entrĂ©e et sortie le mĂŞme jour) et un sĂ©jour de 24 Ă  48 H (en gĂ©nĂ©ral 24H).

 

     Le pansement est retirĂ© lors de la sortie, et les soins de cicatrices sont faits ensuite par la patiente (simples). Les cicatrices se situent devant et en arrière de l’oreille, et s’attĂ©nuent toujours avec le temps. Des rendez-vous rĂ©guliers permettront de faire Ă©voluer les soins.

Il faut prévoir 10 à 15 jours chez soi, car le gonflement et les ecchymoses du visage et du cou peuvent être un peu long à se résorber.

Il faut Ă©viter le soleil pendant 3 mois.

Le tabagisme est proscrit entre 2 mois pré-opératoire et 1 mois après.

 

Les complications et inconvénients envisageables

 

A court terme :

Un hématome, une souffrance de la peau, ou des troubles nerveux (dysfonctionnement transitoire de certains muscles) peuvent être observés (rares).

A moyen terme :

La couleur de la peau peut être un peu plus foncée, la sensibilité de la peau peut être faible (sans conséquence mais perturbant lors de l’application de crème ou le brossage des cheveux). La peau peut rester gonflée, et donc tendue pendant quelques semaines.

Les cicatrices peuvent être rouges et épaisses: elles dépendent de votre qualité de cicatrisation. Un traitement local spécifique permettra de les améliorer.

 

 

     Le lifting est le geste le plus complet, visant Ă  attĂ©nuer notablement un vieillissement marquĂ© d’une partie ou de l’ensemble du visage et du cou.